L'EPRUS et les hôpitaux français