Les médicaments

LES MOYENS DE REPONSE AUX SITUATIONS SANITAIRES EXCEPTIONNELLES

 

Les moyens de réponse aux situations sanitaires exceptionnelles relèvent de deux catégories :

  • les moyens tactiques qui correspondent à l'ensemble des équipements dont doivent disposer les établissements de santé siège de SAMU ou de SMUR pour assurer la gestion de ce type de situation ;
  • les stocks stratégiques : en complément des moyens tactiques disponibles dans les établissements de santé, l'Etat maintient une capacité d'intervention en renfort pour répondre à des menaces sanitaires graves. Ces produits et équipements de santé sont exclusivement détenus et gérés par l’Etablissement pharmaceutique de l’Etablissement de Préparation et de Réponse aux Urgences Sanitaires (EPRUS).

 

 

 

LES MOYENS TACTIQUES DE PRODUITS DE SANTE

 

Les « moyens tactiques » correspondent à l’ensemble des équipements et produits de santé dont les établissements de santé doivent disposer pour assurer une réponse primaire à une situation sanitaire exceptionnelle. Gérés par les établissements de santé détenteurs, ils permettent d’assurer la réponse précoce dans l’attente de la mobilisation, le cas échéant, de stocks stratégiques, ou la gestion de tout évènement exceptionnel hors champ d’emploi des stocks stratégiques (tels qu’un incendie ou qu’un accident industriel).

Ils ont vocation à être utilisés principalement dans deux cas :

  • pour renforcer en situation sanitaire d’exception et, dans des délais très courts, le potentiel d’intervention en pré-hospitalier ;
  • pour renforcer les stocks pharmaceutiques d’un établissement hospitalier dans le cadre d’un plan Blanc.

 

Il s’agit des moyens mobilisables et projetables très rapidement visant notamment à renforcer l’aide médicale urgente :

  • de Postes sanitaires mobiles (PSM) ;
  • d’Equipements de protection individuelle (EPI) dédiés aux SMUR et au personnel des établissements de santé équipés d’unités fixes de décontamination hospitalière ;
  • de respirateurs mobiles ;
  • d’unités de décontamination hospitalière.

Ces stocks sont amenés à être mobilisés pour tout évènement exceptionnel pour lequel le nombre élevé de victimes nécessite le renforcement des moyens habituels du SAMU (accident ferroviaire, accident type AZF, etc.).

 

 

LE STOCK STRATEGIQUE NATIONAL GERE PAR L’EPRUS

 

Le stock stratégique de l’État représente 65 000 palettes qui contiennent :

  • des médicaments : antiviraux, antidotes, antibiotiques, vaccins, etc. ;
  • des dispositifs médicaux : masques chirurgicaux, aiguilles, seringues, etc. ;
  • du petit matériel : portoirs, limes, pipettes, etc. ;
  • des consommables : blouses, draps, compresses, etc.

 

Ce stock permet de faire face :

  • aux risques biologiques, chimiques ou radionucléaires ;
  • aux risques accidentels de radio-contamination ;
  • aux menaces épidémiques de grande ampleur (pandémie) ;
  • à des foyers hyper-endémiques localisés.

 

En réponse à une situation sanitaire exceptionnelle, les stocks stratégiques nationaux, gérés par l’EPRUS et mobilisés sur demande du ministère chargé de la Santé, sont livrés sur les sites de livraison identifiés dans les plans départementaux de distribution des produits de santé.

 

Les circuits de distribution à la population des produits de santé issus de ces stocks sont précisés dans une circulaire interministérielle DGS/DUS/DGSCGC du 21 août 2013. Cette circulaire propose ainsi différents modèles d’organisation pour la distribution de ces produits de santé (cf. annexe 1 ci-dessous). Celle-ci peut se faire selon deux schémas principaux :

  • par l’intermédiaire des établissements de répartition pharmaceutique, alimentés par les plateformes de stockage de l’EPRUS (notamment lorsque le nombre de points à livrer est important) ;
  • directement à partir des plateformes de stockage de l’EPRUS.

 

Par ailleurs, l’EPRUS assure la gestion, pour le compte de l’Etat, de la plateforme sanitaire et logistique aérotransportable (Poste sanitaire mobile -ou PSM- de niveau 3) implantée sur le site du Centre hospitalo-universitaire Henri Mondor à Créteil, au sein du SAMU 94. Cette plateforme a vocation à apporter un soutien à l’aide médicale urgente au plan des moyens sanitaires et logistiques sur l’ensemble du territoire national, en renfort des PSM positionnés dans les établissements de santé, ou sur un théâtre extérieur dans le cadre d’une projection.

 

 

LES STOCKS PARTICULIERS

 

Certaines maladies ou épidémies (botulisme grave, diphtérie, etc.) nécessitent le recours à des médicaments rares souvent peu ou pas commercialisés en France. L’Établissement pharmaceutique de l’EPRUS détient des stocks particuliers de ces médicaments permettant d’approvisionner les établissements de santé en cas de nécessité.

 

Pour contacter l’Établissement pharmaceutique : contact-pps [at] eprus.fr

 

 

DOCUMENTS DISPONIBLES SUR LA MISE A DISPOSITION DES STOCKS NATIONAUX :

 

  • circulaire ministérielle sur la mise à disposition des stocks nationaux de produits de santé destinés à la gestion de certaines alertes sanitaires : Procedure_botulique.pdf (28 avril 2011)
  • circulaire 21 août 2013 relative au dispositif de stockage et de distribution des produits de santé des stocks stratégiques


 

A consulter aussi

Le guide du Réserviste Sanitaire est Sorti ! - 14/09/2015

Chapitre 1 : La réserve sanitaire de l’EPRUS

Chapitre 2 : devenir réserviste sanitaire

Chapitre 3 : droits et obligations du réserviste sanitaire

Chapitre 4 : la formation des réservistes
...