Être réserviste sanitaire

Devenir réserviste sanitaire est une démarche volontaire et un acte citoyen. C'est accepter, en accord avec son employeur, d'être formé à l'urgence sanitaire et de devenir potentiellement mobilisable en cas de catastrophe sanitaire.

  • L’engagement au sein de la Réserve sanitaire est un acte citoyen qui relève du volontariat. Devenir réserviste sanitaire, c’est se porter volontaire pour intervenir en renfort en cas de situation sanitaire exceptionnelle en France ou à l’étranger.

  • Un catalogue des formations est accessible sur la plateforme de gestion des réservistes sanitaires (AGIRS). Seuls les réservistes dont le dossier est complet (contrat de réserviste signé) peuvent bénéficier des formations en présentiel proposées par l’Etablissement de Préparation et de Réponse aux Urgences Sanitaires (EPRUS).

  • Un départ en mission ne s’improvise pas. L’Association nationale de la Réserve sanitaire (ANARES) propose sur son site un mémo afin d’aider les réservistes dans la préparation de leur paquetage.

  • L’EPRUS a constitué une tenue type et un paquetage spécifique, ainsi que des lots « télécommunication » à destination des réservistes sur le terrain. Les lots médicaux (PSM) peuvent être utilisés par les réservistes sanitaires.

  • L'ANARES, c'est animer, fédérer, promouvoir la réserve sanitaire française, participer aux actions de prévention de risques sanitaires majeurs, sur le territoire national ainsi qu’à l’étranger. Les objectifs de l’Association : proposer aux réservistes un accompagnement associatif au sein de la réserve sanitaire Française...

  • 1. Quelles sont les démarches pour intégrer la Réserve Sanitaire ? Dans un premier temps, il faut s’inscrire en ligne (www.reservesanitaire.fr), puis renseigner les champs demandés et enfin fournir les pièces administratives précisées lors de l’inscription.